Eglise-Gabon: Le Jubilé de 175 ans pour reverdir l’Église dans tout le pays

Spread the love
Publicités

Dimanche 29 septembre, a été clôturé le Jubilé marquant les 175 ans de l’Évangélisation du Gabon, Jubilé qui avait débuté en septembre 2018. L’événement s’est tenu au Palais des Sports de Libreville, qui a une capacité d’accueil de 5.000 personnes et qui était presque plein. Il s’est agi d’une bonne participation de la part de fidèles provenant non seulement de Libreville mais aussi de tous les Diocèses du pays.

Une foule immense au Palais des Sports de Libreville

C’était le 29 septembre en 1844, en la fête de l’Archange St Michel et de ses compagnons St Gabriel et St Raphaël que la première messe a été célébrée en cette gabonaise par le biais des missionnaires.

D’une importance particulière a été l’ordination de 16 nouveaux prêtres provenant de tous les Diocèses du Gabon, certains étant religieux – Spiritains (Pères de la Congrégation du Très Saint Esprit) ou clarétains (Missionnaires Fils du Cœur Immaculé de Marie) ».

De ces prêtres,7 sont du Diocèse de Libreville, 2 du Diocèse de Mouila, 3 du Diocèse de Port-Gentil, 3 des Missionnaires spiritains et 1 des Missionnaires Claretains.

Après la Messe, lors de la rencontre de courtoisie avec le Premier Ministre, celui-ci a annoncé que l’important boulevard de Libreville qui portait le nom de Mgr Bessieux, Père spiritain ayant fondé l’Eglise au Gabon, et qui avait été débaptisé reprendra son nom originaire pour honorer sa mémoire.

Pour Mgr Escalante Molina, Nonce apostolique au Gabon et en République du Congo, la conclusion de l’Année jubilaire a constitué un ravivage de l’Église au Gabon, accompagné par un approfondissement de la part des fidèles du sens de l’Évangélisation et de la Mission. L’ implication des communautés locales a été très forte.

Le Jubilé a été donc un événement qui a ouvert aussi le Mois Missionnaire extraordinaire car les chrétiens ont pris conscience d’être « Baptisés et envoyés » pour porter ensemble la responsabilité missionnaire avec tous les prêtres,surtout les nouveaux.

A cette cérémonie qui a duré quatre heures, étaient également présents des Évêques d’Europe, comme celui de Toulouse et deux Évêques de Sardaigne.Il y avait aussi le Légat du Pape,Mgr Giampietro DAL TOSO,Secrétaire général de Cor Unum des Œuvres pontificales.Une très belle occasion pour reverdir l’Église dans ce pays de 2 millions d’habitants dont 10% de Musulmans, 20% de Protestants et 70% de Catholiques.

Publicités