Les sourcils de tes yeux disent tout de ton caractère

Il y en a qui sont acharnés à transformer leurs sourcils(surtout les femmes)au lieu de les garder tels qu’ils sont naturellement.Aristote avait dévoilé les caractères et la psychologie humano-féminine cachcée sous cette partie du visage.

Dans ses livres sur « l’Histoire des animaux« , Aristote nous présente, avec une rare précision, les caractères et les propriétés des animaux et des êtres vivants , ainsi que les parties qui les distinguent intrinsèquement.

Aussi, dit-il, parmi les différents animaux, seul l’être humain dispose du visage, car on ne parle pas de visage du poisson ou du boeuf. Or, comme l’observation le démontre clairement, le visage comporte plusieurs parties dont le rôle et l’importance méritent les égards pour l’homme ou la femme.

Il est étonnant comment notre philosophe aborde les parties qui nous paraissent de moindre importance. Parmi ces parties auxquelles la plupart ne font pas beaucoup attention, il y a les sourcils.Voici comment il nous en parle:

« Sous le visage, il y a les sourcils naturellement doubles. Des sourcils droits sont les signes d’un caractère mou, chez ceux qui les ont courbés vers le nez, c’est un signe de rudesse; vers les tempes, c’est le signe d’un caractère moqueur et ironique; abaissés, ils sont signes d’un caractère envieux. « 

A travers son analyse, il est facile de comprendre pourquoi il y en a qui sont acharnés à transformer leurs sourcils (surtout les femmes)au lieu de les garder tels qu’ils sont naturellement. Pourquoi les Instituts de beauté ou Salons de coiffure nous attirent tant?C’est dingue!Partout, avec les techniques du maquillage, l’heure est aux sourcils ondulés pour supprimer les sourcils droits.Sourcils.jpg

Vous qui adorez ces pratiques, serait-ce pour adoucir vos caractères ? Est-ce consciemment que vous le faites ou c’est plutôt l’effet de mode et le souci du simple paraître? Sans le savoir, vous ne risquez pas de vous rendre envieux et enviables?En vous regardant attentivement, dites-nous si Aristote n’a pas dit vrai!

By Protogène BUTERA

Auteur : protosbuyahoofr

Prêtre amateur de Philosophie politique et de Philosophie économique autant bien que du Droit de la Santé,je suis révolté par la misère de certains peuples vivant sous le seuil de la pauvreté.Ces questions me préoccupent: Pourquoi sont-ils dans cet état(de pauvreté)?Y a-t-il un moyen d'en sortir pour parvenir au bien-être atteignable?N'ont-ils pas droit au bonheur raisonnable?Mon doigt et mon regard se focaliseront sur les causes tandis que mon cœur méditera sur les actions susceptibles d'amélioration. Portant le même souci de nous informer sans polémiquer,nous ne tairons pas nos droits inaliénables ,car les devoirs s'imposent à nous.Dans cette voie,je compte sur vos commentaires et vos témoignages pour plus de lumière. P.B